• Pépite

     

     

    Pépite

     

     

     

    Sur le monde, son regard d'or

     

    efface le décor

     

    Elle marche à pas lents mais elle n'hésite pas

     

    Sa douleur est un phare d'où émerge l'horizon

     

    Et sa voix de rocaille d'une fée des eaux brunes

     

    C'est une femme silence d'où les mots sont science

     

    C'est une femme tam-tam dont le cœur est volcan

     

    Son amour très discret embaume les plaines,

     

    les montagnes et les rues d'à côté

     

    Elle distille son absence pour donner sa présence

     

    C'est une femme sensible dont le sourire est libre.

     

    C'est une femme frêle où la vie prend racine.

      

      


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 6 Août 2011 à 09:26

    Cette femme là est si belle...


     

    2
    Kô Mêo
    Mercredi 10 Août 2011 à 17:40
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :